Une île sans diplôme

Une île sans diplôme

Une île sans diplôme

En Polynésie, le taux d’accès au baccalauréat est d’à peine 16,5%, l’équivalent de celui de la Métropole… en 1970. Près de 40 % des jeunes de 17 ans ont des difficultés de lecture, et on estime à 30% les « décrocheurs scolaires » contre 6% en Métropole. En résumé, et pour reprendre les mots de la Cour territoriale des comptes, l’école polynésienne a une génération de retard, au moins.

image

Synopsis

Depuis 2015, le territoire Polynésien a pris conscience de ce problème, avec la création d’une cellule dédiée : la Mission de Lutte Contre le Décrochage scolaire (MLDS). Installée dans d’anciennes salles de cours d’une école administrative, elle accueille des jeunes de 16 à 25 ans adressés par des conseillers d’orientation ou venus volontairement pour s’en sortir. Une dizaine d’enseignants, tous viscéralement engagés à redonner confiance à ces jeunes aux parcours cabossés, tentent de combattre chaque jour le fléau de la déscolarisation par les langues, la danse, les ateliers manuels. Et surtout la bienveillance.  Un lieu stratégique pour cerner les racines du mal scolaire polynésien et voir se dessiner  les voies de l’espoir.

Le temps d’une année scolaire, le film investit ces lieux et suit au plus près ce groupe d’élèves iconoclastes et leurs enseignants, explorant des chemins pédagogiques innovants et alternatifs à ceux d’une organisation scolaire calquée sur celle de l’Hexagone, source de réflexions sur les manières de mêler culture polynésienne et éducation nationale.

image
image
image

Crédits

Auteur Delphine Barrais

Réalisateur Denis Pinson

Productrice Catherine Marconnet

Monteur Julien Marckt

Musique Christophe Hantzen

image